Vous êtes ici

Étiquette et espionnage (Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Tome 1)
384
Date de parution: 
22/04/2015
EAN : 
9782253183525
Editeur d'origine: 
Calmann-Lévy

Étiquette et espionnage (Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Tome 1)

6,90€

Détails promotions contenus

Détails

Prix Elbakin.net 2014 - Meilleur roman fantasy traduit Jeunesse

Angleterre, début du XIXe siècle. Sophronia, 14 ans, est un défi permanent pour sa mère : elle préfère démonter les horloges et grimper aux arbres plutôt qu'apprendre les bonnes manières ! Mme Temminnick désespère que sa fille devienne jamais une parfaite lady, aussi l’inscrit-elle au Pensionnat de Mlle Géraldine qui s’attache au perfectionnement des jeunes dames de qualité. Très vite, Sophronia comprend que cette école ne correspond pas exactement à l’idée que sa mère s’en faisait. Certes, les jeunes filles y apprennent l'art de la danse, celui de se vêtir et l'étiquette, mais elles font aussi l’apprentissage de la diversion, de l'espionnage et de l’acte de donner la mort – tout cela de la manière la plus civilisée possible, bien sûr. C’est une chose d’apprendre à faire une révérence comme il faut, c’en est une autre d’apprendre à la faire en lançant un couteau…

Prix Elbakin.net 2014 - Meilleur roman fantasy traduit Jeunesse

Les derniers avis

Au travers de ce premier tome, on se retrouve dans un pensionnat qui éduque des jeunes filles et qui leur apprend la bonne conduite en société mais pas que… C’est une histoire haute en couleurs et amusante, on ne s’ennuie pas une seconde !

L’univers dans lequel nous plonge Gail Carriger est très intéressant et riche en inventions ainsi qu’en créatures magiques. On est clairement dans un univers steampunk, où les machines à vapeurs et autres inventions cohabitent avec la population anglaise du XIXe siècle. L’écriture est assez soutenue, surtout lorsque les personnages parlent car il ne faut pas oublier que l’histoire évolue dans un monde de nobles et bourgeois de la haute société du XIXe. Malgré cela on comprend sans problème l’histoire, la plume de l’auteure reste fluide et agréable à lire.

C’est un roman rafraîchissant, original et très agréable à lire. C’est un petit coup de cœur pour moi et j’ai hâte de lire la suite.♥

 

3
Etiquette & Espionnage est le premier tome de la nouvelle série de Gail Carriger : Le pensionnat de Mlle Géraldine, publié sous format broché aux Editions Orbit et coûtant 16,90, mais aussi publié en format poche aux Editions Le livre de poche et en vente à 6,90€ pour 374 pages. Ce roman steampunk à destiné Young Adult m’a fait passer un agréable moment lecture et m’a plutôt convaincu. Tout d’abord, laissez-moi vous présenter Sophronia, notre jeune héroïne de 14 ans qui cause tant de malheurs à sa mère. Sophronia est une jeune adolescente qui ne tient pas sa place dans cette société anglaise du 19ème siècle. Issue d’une famille noble et refusant de se plier aux convenances de son rang, Sophronia se retrouve exilée dans un pensionnat… pas comme les autres ! J’ai beaucoup apprécié l’héroïne, son caractère et sa vive intelligence. Les autres personnages ne sont pas en reste. Le personnage de Monique m’a agacé, ainsi que celui de Presha mais j’ai beaucoup apprécié les autres et j’ai hâte de les retrouver dans le prochain tome ! L’une des premières choses qui m’a convaincue dans ce premier tome est l’ambiance installée par l’auteure. Il y a pas mal de pointes d’humour et il y a quelque-chose de décalé qui a su me plaire. J’ai aussi beaucoup apprécié le côté steampunk, ce mélange d’ancien et de futuriste. L’aventure proposée par l’auteure est passionnante et démarre rapidement. Je ne me suis pas du tout ennuyée pendant ma lecture. Le seul bémol que j’ai trouvé est qu’on n’assiste pas beaucoup aux cours de Sophronia. On nous en présente quelques-uns mais la plupart sont juste évoqués. Le côté pensionnat de l’histoire m’a beaucoup plu, ainsi que les mystères tout autour. On découvre tout juste quelques secrets et j’ai hâte de voir ce que la suite nous réserve ! De plus, j'ai beaucoup apprécié l'intégration d'éléments d'urban fantasy : je ne m'y attendais pas du tout mais la manière dont les amène l'auteure m'a beaucoup plu ! Conclusion Ce premier tome m’a largement convaincu, entre son côté steampunk, l’humour, les personnages et les aventures proposées. L’ambiance du roman m’a tout de suite charmé et c’est pour moi l’atout fort du livre. L’héroïne est attachante et les personnages secondaires aussi. Je ne peux que vous recommander ce premier tome qui nous pose les bases d’une série qui saura convaincre ses lecteurs ! Je tiens à remercier les Editions Le livre dePoche et plus particulièrement Mme Stoeffler pour cet envoi et leur confiance

Liés

De la même série