Vous êtes ici

Exit Music
600
Date de parution: 
03/10/2012
EAN : 
9782253161325
Editeur d'origine: 
Le Masque

Exit Music

8,10€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

À une semaine de son départ à la retraite, John Rebus enquête sur le meurtre d’un poète russe dissident. Il met au jour les liens qui unissent Cafferty, l’intouchable caïd d’Édimbourg, des oligarques moscovites qui se pavanent en ville, une députée nationaliste du Parlement écossais et une banque d’affaires. Contre l’avis de sa hiérarchie, l’irréductible inspecteur s’obstine... Va-t-il enfin l’emporter contre le monde des nantis et des corrompus et régler ses comptes avant de partir ?

Exit music offre sa plus complète illustration à la thèse centrale qui court sur dix-sept volumes : le crime n’est pas une maladie qui se guérit par injonction d’agents en uniforme ; c’est un cancer, dont l’évolution apparaît à la fois consubstantielle et nécessaire au développement de la société qu’il parasite. On ne combat guère le crime, mais ses effets secondaires. Alexis Brocas, Le Magazine littéraire.

Les coups de coeur des libraires

L'avis de Philippe, de la Fnac Parly 2

Toujours réfractaire à l'autorité et toujours aussi attachant, John Rébus va nous manquer.

D'autres coups de coeur libraires, en vidéos ? Cliquez ici !

Les derniers avis

3
Blogueur

Ian Rankin signe un superbe adagio joué au crépuscule d’une vie pleine de doutes et d’échecs, toujours assoiffée de liberté et de revanche.

3
Blogueur

Sur une intrigue qui bifurque sans cesse, rendue plus dense encore par la tension qui grandit au fur et à mesure que le gong de la retraite approche, Ian Rankin signe un roman mélancolique, désabusé, hanté, finalement très émouvant et très profond malgré sa retenue. Loin des clichés habituels des derniers jours du bon flic qui résout pile à l’heure l’enquête de sa vie, Exit Music se traverse comme une dernière nuit d’errance résignée dans les ruelles sombres et glacées de l’hiver d’Edimbourg.

Liés