Vous êtes ici

Grey
768
Date de parution: 
01/06/2016
EAN : 
9782253068006

Grey

Denyse Beaulieu (Traductrice)

Dominique Defert (Traducteur)

7,10€

Détails promotions contenus

Détails
Christian Grey contrôle tous les aspects de sa vie  : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide. Jusqu'au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l'oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d'émotions qui le dépassent. À l'inverse des autres femmes, Ana l'ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un cœur d'homme blessé derrière l'apparence glacée du magnat des affaires.
Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter  ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et son peu d'estime de soi auront raison des sentiments de la jeune femme ?
En donnant la parole à Christian, E L James nous offre une nouvelle version de l’histoire d’amour sulfureuse qui a fasciné des millions de lecteurs à travers le monde.

Les derniers avis

3
Blogueur

Je suis étonnée de voir qu’en fait il n’est pas aussi mauvais que je l’avais lu, j’avais aimé la version d’Ana (je n’ai pas honte de le dire), mais celle de Christian est tout aussi sympa à découvrir. Christian Grey est un personnage assez complexe au final, qui m’a fait penser à un jeune ado qui tombe amoureux pour la première fois, je pense qu’en devenant le soumis de Mrs Robinson (Elena), Christian a sauté une étape cruciale dans sa jeunesse, il n’a pas vécu son enfance comme tout un chacun. Avec Anastasia, il découvre des choses qu’il n’avait jamais envisagé jusque là.

En prime nous avons droit à certains souvenirs, d’enfance, de ses anciennes soumises ou même d’Elena. En découvrant Ana du POV de Christian, j’ai eu l’impression qu’elle est moins godiche que ce qu’elle en à l’air, j’ai trouvé qu’elle joue de son charme, elle séduit le beau et ténébreux Monsieur Grey, elle lui tient tête, elle s’affirme.

Alors oui, certaines scènes peuvent prêter à confusion ou même faire rire, comme le fameux gingembre enfoncé dans le …. mais ce n’est pas ce que j’ai retenue de ma lecture. Certes ce n’est pas non plus un coup de coeur, ni la lecture du siècle n’empêche ce n’est pas aussi terrible que ce que le laissait penser certaines critiques, alors j’ai passé un bon moment à redécouvrir ce premier tome du pov de Christian.

Liés

De la même série