Vous êtes ici

Hier encore, c'était l'été
384
Date de parution: 
10/05/2017
Langue: 
Français
EAN : 
9782253069867
Editeur d'origine: 
Fayard

Hier encore, c'était l'été

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble, ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais, lorsqu’à vingt ans, la vie les prend, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir se battre pour exister. À travers les drames subsistent alors l’amitié, les fous rires, les joies, et l’amour, qui les sauvera.
Tendre portrait d’une époque, Hier encore, c’était l’été est un roman optimiste qui accroche le cœur pour ne plus le lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines. C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.  
 
On s’attache vite aux personnages de ce premier roman émouvant sur l'amitié, les sentiments, mais aussi sur la famille et les choix qui nous façonnent.   Télé loisirs.

Les coups de coeur des libraires

Des personnages plus attachants les uns que les autres !

Voici un avis tout droit venu d'Arcachon, où le Camion qui Livre fait une pause pendant sa tournée 2017. Place aux mots d'Anne Giraudeau, de la Librairie Générale d'Arcachon :

" Roman d'amour et d'amitié, voici l'histoire d'une génération. Une génération pour qui la famille et les amis représentent tout, empreinte de doutes mais faisant preuve aussi d'une formidable énergie face aux épreuves que tout un chacun connaît. Chaque soir d'été, au bord du lac qui a vu leurs familles grandir dans leurs chalets voisins près de Genève, la bande d'amis se retrouve et refait le monde entre les éclats de rires et la complicité insouciante de leurs 20 ans. Mais quand vient l'hiver avec un retour à une réalité parfois plus lourde, la solidité de leurs liens ne faiblit pas. Leurs histoires se mêlent et s'entremêlent faisant ainsi de ce livre un formidable roman de vies et d'émotions peuplé de personnages les plus attachants les uns que les autres!"

Les derniers avis

Portrait de Lilie les miss chocolatine
5
Blogueur

Dès sa sortie, ce roman m’avait intrigué. Faute de temps, je ne l’ai pas lu tout de suite mais je ne regrette pas d'avoir sauté le pas !

Ce roman, c’est un roman d’amitiés et il retrace les tranches de vie de plusieurs personnages. On suit principalement Alexandre, sa sœur Anouk, Marco, le meilleur ami d’Alexandre et Sophie, la cousine de Marco. A l’origine, deux couples ont acheté deux chalets voisins dans les Alpes. Rapidement, ils nouent des liens d’amitié et leurs enfants prennent le relais, puis les petits enfants.

Début 2000, on commence à suivre nos quatre protagonistes dans leurs premiers pas d’adultes et dans leurs premières désillusions. Le roman n’est pas linéaire mais suit successivement les différents personnages en fonction des rebondissements auxquels ils sont confrontés. Alexandre est étudiant en journalisme. Il a eu une aventure avec Sophie, dont il est resté très proche, mais il a un coup de cœur pour Marie, une amie de Sophie, idéaliste et travailleuse. C’est un jeune homme travailleur, qui tombe pour la première fois amoureux et qui va connaitre toutes les difficultés quand on devient adulte : intendance chez soi, gestion vie professionnelle/vie personnelle….

Marco est un personnage un peu plus dur à cerner car quand il est étudiant, c’est un artiste assidu mais dès qu’il a obtenu son diplôme, il devient un jeune homme qui se laisse porter par la vie, ne voulant ni s’engager professionnellement ni personnellement. Ce personnage m’a laissé perplexe pendant un temps mais finalement, il s’avère être un bon ami pour Alexandre et j’ai trouvé son évolution très intéressante.

Sophie est le personnage féminin que l’on voit le plus. Très effacée, elle se révèle être une bonne amie pour Alexandre et une cousine présente pour Marco. Elle n’a pas une vie facile mais est une jeune femme qui ne se laisse pas abattre et qui affronte les difficultés pour avancer dans sa vue d’adulte.

Anouk est peut-être le personnage que l’on voit le moins mais elle est malgré tout très présente. Petite sœur d’Alexandre, ils ont une relation qui peut paraitre un peu distante au début mais Alexandre va se révéler être un grand frère toujours prêt à faire tout ce qui est en son pouvoir pour aider sa sœur. Très vite, elle va prendre son indépendance et sa vie en main et c’est une jeune femme battante, qui ne se laisse pas dicter sa conduite par quiconque.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce roman dont j’attendais beaucoup. Les tranches de vie de nos trois personnages m’ont conquise car je trouve que l’auteure nous parle de la vraie vie. En effet, j’ai pu retrouver chez les différents personnages des doutes, des joies qu’on a tous et toutes connus quand on avait la vingtaine. J’ai trouvé tous les personnages intéressants et attachants car ils ne sont pas lisses. Avec leurs fêlures et leurs défauts, ils ont tous quelque chose qui donne envie de les connaitre et d’en savoir plus. L’écriture de Julie de Lestrange est efficace. On n’a pas envie de lâcher le roman dès qu’on l’a commencé et on a envie d’entrer dedans pour aller soutenir ou aider les différents protagonistes. J’ai été émue, j’ai ri pendant ma lecture et les tranches de vie décrites sont authentiques, tout comme l’écriture de l’auteure. J’ai donc hâte de poursuivre les aventures de toute cette petite bande dans « danser encore ».

Pour conclure, je recommande ce roman à tous les amateurs de littérature française mais surtout à tous ceux qui aiment les lectures vraies, qui décrivent des tranches de vie telles que nous pouvons tous en vivre. Les personnages sont loin d’être parfaits et leurs parcours de vie feront sûrement écho à chacun d’entre nous. C’est donc une lecture sans prise de tête et pleine de surprise qui vous attend, à lire en toute saison !

3

J'ai bien aimé cette lecture, on s'attache à cette bande d'amis, j'étais triste de les quitter, hâte de découvrir la suite, en format poche