Vous êtes ici

La Fille d'avant
512
Date de parution: 
28/02/2018
Langue: 
Français
EAN : 
9782253092568
Editeur d'origine: 
Fayard

La Fille d'avant

8,40€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Lorsqu'elle découvre le One Folgate Street, Jane est conquise par cette maison ultramoderne, minimaliste, parfaite pour tourner la page après le drame éprouvant qu’elle vient  de vivre. Mais, pour la louer, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Notamment répondre régulièrement à des questionnaires intrusifs. Jane apprend bientôt qu'Emma, la locataire qui l'a précédée, lui ressemble étrangement et a connu une fin tragique. Irrémédiablement, Jane s'engage sur la même voie, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes... et ressent la même terreur que la fille d'avant.
 
Un thriller psychologique poussé dans des retranchements rarement explorés.  Valérie Gans, Figaro madame.

Diabolique. Alix Girod de l’Ain, Elle.

La version 3.0 du Manderley de Daphné du Maurier. Étourdissant.  Marie Rogatien, Le Figaro Magazine.

Une bonne surprise, impossible à lâcher.  Delphine Peras, L’Express.

Les coups de coeur des libraires

Un thriller novateur

 
Voici le choix de CAMILLE COINTET, de la Librairie L'Intranquille Plazza, à Besançon (25) :
On pourrait croire avoir déjà vu et lu cette histoire un certain nombre de fois, et s’être lassé des romans policiers « psychologisants ».
Il n’en est rien. Les personnages de ce roman policier sont de chair et de sang, de pensées et de sentiments, mais aussi de bois, de pierre, d’acier et de verre. 
La Fille d’avant (ital) est un modèle de thriller à l’écriture précise et à l’atmosphère inquiétante qui entraînent sans peine le lecteur d’une page à une autre. 
De rebondissements en fausses pistes, J. P. DELANEY tire les ficelles et peuple la maison de miroirs déformants, à moins que ce ne soit les habitants de la maison qui se transforment à son contact... 
Voulez-vous entrer dans cette maison ? Alors, vous aussi, commencez par faire la liste des choses qui vous semblent indispensables...
 
 

Un thriller novateur

Voici le choix de CAMILLE COINTET, de la Librairie L'Intranquille Plazza, à Besançon (25) : 

Titre rouge sur fond blanc, effets de transparence et rayon de lumière filtrant du plafond : la composition de la couverture de l’ouvrage nous introduit dans le monde minimaliste de l’architecte Monkford. On pourrait croire que cette intrigue nous emmènera tout droit vers la folie d’un homme manipulant à loisir ses victimes innocentes, simples marionnettes entre ses doigts. On pourrait croire avoir déjà vu et lu cette histoire un certain nombre de fois, et s’être lassé des romans policiers « psychologisants ». Il n’en est rien. Les personnages de ce roman policier sont de chair et de sang, de pensées et de sentiments, mais aussi de bois, de pierre, d’acier et de verre. Au fil d’une narration et de chapitres courts alternant les voix d’Emma et de Jane, s’installe une ambiance inédite dans laquelle la maison tient un rôle central : elle abrite, elle protège, elle surveille aussi. Paroles et actes se répètent, Jane imitant Emma sans même s’en rendre compte. 

La Fille d’avant est un modèle de thriller à l’écriture précise et à l’atmosphère inquiétante qui entraînent sans peine le lecteur d’une page à une autre. De rebondissements en fausses pistes, J. P. Delaney (pseudonyme) tire les ficelles et peuple la maison de miroirs déformants, à moins que ce ne soit les habitants de la maison qui se transforment à son contact... Voulez-vous entrer dans cette maison ? Alors, vous aussi, commencez par faire la liste des choses qui vous semblent indispensables...

 

Les derniers avis

5
Blogueur

Quel coup de coeur !!!! ❤
Nous voici en présence d'un thriller psychologique, angoissant, anxiogène et terriblement prenant ! J'ai adoré chaque page de ce livre !

Les chapitres sont alternés : un coup Emma, "la fille d'avant" et l'autre coup Jane, "la fille de maintenant". Ces deux jeunes filles se ressemblent physiquement et paraissent vivre la même vie. Elles partagent effectivement leur lieu de vie au One Folgate Street, mais aussi une même relation amoureuse avec Edward Monkford. En ce qui concerne ce dernier, j'ai envie de dire : alerte au pervers narcissique !!! Tout chez lui me rebute, et pourtant, je peux comprendre qu'on puisse tomber entre ses mains car il a l'air d'être doté d'un très grand charisme, et d'une force de persuasion extraordinaire. Mais d'un point de vue extérieur, on a juste envie de crier à ces pauvres filles de le fuir comme la peste !

Emma et Jane sont parfois attachantes, parfois agaçantes, et parfois détestables (je ne dirai pas qui!). Elles semblent rassembler des points communs, et pourtant... Je me suis beaucoup attachée à l'une d'entre elle, et j'ai détesté l'autre. Impossible d'être compatissante, tellement elle s'enfonçait dans son histoire et ses mensonges. Et je ne vous parle pas de cette fin ! Bref, tout ça pour dire que j'ai beaucoup, beaucoup aimé cette lecture !

5
Blogueur

Depuis le temps que je le vois passer un peu partout celui là, je comprends mieux pourquoi il a eu autant de succès !!

Un thriller psychologique comme on les aime !! Très bien rythmé, qui place le lecteur dans un cadre atypique , un contexte invraisemblable, une situation où toi même tu te questionnes , "mais qu'aurais je fais?" "qu'aurais je répondu à cette question?"

Des retournements de situations et des révélations qui tombent toujours comme il le faut.Le lecteur est ballotté d'une théorie à une autre, nos certitudes sont sans cesse remises en cause !!

Et cette maison !! finalement le personnage principale de ce thriller, elle est angoissante au possible !! Tout comme son concepteur !!Une version de la maison de Psychose en ultra moderne .

Effectivement c'est complétement un livre à lire cet été, en fait un livre à lire tout court si vous êtes fan de thriller.