Vous êtes ici

Le Garçon d'à côté
576
Date de parution: 
27/03/2013
EAN : 
9782253168669
Editeur d'origine: 
Phébus (FG)

Le Garçon d'à côté

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  
Dans la banlieue tranquille du Middle West où Sarah vit avec ses enfants, Nate et Danny, la nouvelle fait l’effet d’une bombe : leurs voisins, et amis, les Kendricks sont accusés de pédophilie. L’horreur était sous ses yeux, et pourtant Sarah n’a rien vu, rien senti... Malgré l’équilibre fragile qu’elle tente de maintenir au sein de sa famille depuis la mort de son mari, elle décide d’accueillir Jordan, le fils des Kendricks, victime d’abus. Sarah, Nate et Danny – l’adulte, l’adolescent et l’enfant – vont devoir changer de regard, réinventer leurs rôles respectifs et leurs certitudes pour redonner à Jordan goût à la vie et l’aider à grandir.
Sans jamais verser dans le sensationnalisme, Le Garçon d’à côté prend à bras-le-corps la face obscure de la nature humaine, mais parle aussi de résilience et d’amour. Un tour de force romanesque qui dérange et interpelle. Clémentine Goldszal, Elle.

Les derniers avis

3
Les Etats-Unis, une banlieue tranquille. On imagine les maisons en bois, immenses forcément au regard de nos critères tellement ancien monde, les jardins paysagers sans clôtures. Bref, le rêve américain. On découvre Sarah, jeune veuve, qui essaie tant bien que mal de tenir la route après le décès soudain de son mari il y a un an. Qui essaie de faire face, d'être et de demeurer une mère acceptable, une mère responsable pour ses 2 fils adolescents, l'un, Danny, le plus jeune à peine sorti de l'enfance et l'aîné Nate, qui flirte avec les interdits. Sarah joue donc les funambules pour maintenir sa famille à flot, même si au fond d'elle-même, elle est encore sous le choc. Et soudain, dans cet environnement idéal, le drame : un hasard de la vie va faire que Sarah va révéler l'horreur. Le fils de son amie, celle qui l'ai aidée à passer au travers des moments difficiles, est victime de pédophilie et les bourreaux ne sont autres que ses parents. Au milieu du cauchemard, Sarah va décider d'accueiller Jordan, l'enfant abusé. Toute la famille va alors devoir se remettre en question. L'arrivée de Jordan va bouleversesr les rôles de chacun et afin de l'aider chacun va devoir se réinventer. J'avoue avoir eu un peu peur en prenant ce livre. Peur du scabreux, du voyeurisme, de la complaisance dans le glauque. Ce qui m'a rassurée, c'est la critique de Elle, figurant sur la 4e, assurant que justement, non, l'auteur évitait le sensationnalisme. Et, en effet, ce roman est bouleversant et décrit, tout en finesse, tout ce qui peut nous traverser comme sentiments ambivalents lors de la découverte d'un tel drame : incrédulité, horreur, incompréhension, colère, peine. Mais on parle aussi d'amour, d'espoir et de retour à la vie. Un très beau livre sur un sujet ô combien délicat.
3
Le roman est moderne, le thème intemporel, hélas ! Malgré l'horreur du calvaire de ce petit garçon, beaucoup d'amour dans ce roman... vous êtes touché au coeur... transformé à jamais.