Vous êtes ici

Le Tartuffe
207
Date de parution: 
25/09/1985
EAN : 
9782253037767
Editeur d'origine: 
Le Livre de Poche

Le Tartuffe

Jean-Pierre Collinet (Préfacier)

2,00€
1,99€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  

Un faux dévot s’installe dans la famille d’Orgon dont il fait sa dupe, y vit grassement et manifeste une assez vive sensualité pour courtiser la maîtresse de maison – avant d’être finalement démasqué. Le sujet de sa pièce, Molière dut longuement batailler pour finalement l’imposer en 1669, car, à sa première représentation à Versailles, la comédie avait été jugée dangereuse : s’il décriait les apparences de la vertu, Molière ne rendait-il pas également suspects les dévots authentiques ?
Car tel est bien l’enjeu sérieux de la pièce : percer à jour l’hypocrisie tout en nous incitant à méditer sur le déguisement et la métamorphose. Mais Le Tartuffe est aussi une comédie de mœurs et de caractères où la farce peu à peu s’inßéchit vers le drame et cependant s’harmonise parfaitement avec lui. Molière fait preuve ici d’un métier admirable pour faire passer le spectateur du rire franc à la plus délicate émotion, de la gaieté la plus vive à la réflexion la plus grave, et parfois la plus sombre.

Edition de Jean-Pierre Collinet.

 

Les derniers avis

5

Le Tartuffe est l'une des pièces de théâtre que j'ai le plus appréciée. J'ai été impressionnée par les rimes, Molière savait y faire avec le français! Et cette histoire est très comique

Molière nous présente Orgon et sa famille, qui font parti de la classe des nantis. Orgon est le maître de sa maison, en Homme qu'il est et de ce fait, ne prend pas vraiment compte de l'opinion de ses proches, que ce soit sa belle et jeune épouse, son fils, sa fille et encore moins de la domestique forte en gueule. Et pourtant, tous ont compris une chose: le supposé dévot qu'Orgon a accueilli chez lui est un imposteur, un menteur et un profiteur. Il profite largement de la bonne chaire, de ses beaux vêtements et va faire même jusqu'à courtiser l'épouse d'Orgon. Malgré tous les efforts de la famille, Orgon est aveuglé par les manigances de Tartuffe, ce faux dévot et de mauvaises décisions en mauvaises décisions , il met la famille dans une situation périlleuse.

C'est ironique que le membre de la famille le plus crédule soit aussi celui qui a le plus de pouvoir sur celle-ci, n'est-ce pas? Et c'est aussi drôle de voir une domestique avoir plus de bon sens et de jugement que toute une famille d'aristos. Molière a vraiment le sens de la critique sociale et cerne bien les différents tempéraments et personnalités. Sous le verni comique, on peut voir le drame qui se joue, car Tartuffe, par son imposture, était bien en voit de spolier toute une famille de ses richesses, sans parler du mariage forcé de la fille d'Orgon par celui-ci. D'ailleurs, même si ce n'était peut-être pas l'intention de Molière, cette pièce illustre bien à quel point le patriarcat pouvait être fort et totalitaire à une époque quand on voit à quel point les femmes et filles étaient si peu de chose face à leur père/mari.

Bref, une pièce très comique et dénonciatrice.

Liés