Vous êtes ici

L'Enfant perdu
608
Date de parution: 
31/08/2011
EAN : 
9782253158295
Editeur d'origine: 
JC Lattès

L'Enfant perdu

7,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Un soir, alors qu'elle rentre chez elle, la jeune Alyssa Merrimon disparaît. Un an après, Johnny, son frère jumeau, fouille toujours leur petite ville de Caroline du Nord, rue par rue, s'introduisant chez des hommes soupçonnés de comportements déviants, au risque de se faire prendre. Clyde Hunt, le policier chargé de l'affaire, le surveille discrètement, tout comme sa mère qui reste inconsolable. Mais la disparition d'une deuxième fillette, suivie de plusieurs découvertes macabres, vont ébranler la petite communauté et menacer Johnny…

Il a une manière très particulière de brosser le portrait d’une enfance dévastée, entre violence et enchantement. […] Diabolique, s’il fallait l’ajouter. Françoise Dargent, Le Figaro littéraire.

Les coups de coeur des libraires

L'avis de Stéphane Picher de la librairie Pantoute (Québec)

Il faudra désormais compter sur John Hart. Si vous cherchez ce que veut dire le mot anglais de « thriller », lisez L’Enfant perdu. Vous savez, le genre de commentaire que l’on entend souvent et qui dit en substance que ce livre, vous ne pourrez pas le lâcher : et bien voilà. Avec en plus des personnages solidement campés, crédibles, attachants et détestables, et une vision du monde non pas en noir et blanc, mais plutôt avec toutes les couleurs de la terre de Caroline du Nord, brune, noire, grise, sèche ou mouillée du sang des hommes, des femmes, des enfants. Une terre à l’image du monde, où la beauté et la mort se côtoient. On comprend à cette lecture, bien qu’elle nous laisse peu de temps pour réfléchir, pourquoi M. Hart a gagné deux fois le prix Edgar en seulement trois polars (pour son premier livre, il a été seulement en nomination). Oui, pour le frisson qui fait peur et plaisir, pour le « thrill » comme on dit parfois en français de cuisine, il faudra maintenant compter sur John Hart.

Les derniers avis

4

Je suis très émue en terminant ce livre par l'attachement que l'on a des personnages; je remercie vivement l'auteur que je découvrais et vais rapidement en lire un autre; par chance nous avons une bibliothèque. Je garde donc mon émotion pour retrouver l'auteur, moi qui suis fan des polars j'ai hâte sachant que chez "HART" il est question vraiment d'autre chose. Je me permettrai de donner mon avis; à tous bonne lecture

L'enfant perdu... De quel enfant s'agit-il ? Lequel de tous ces personnages, enfants ou adultes, est le plus perdu ? Ce roman est une quête... Je l'ai ressenti comme telle ! L'intrigue est menée sans aucun temps mort, sans circonvolutions inutiles... tout est efficace et nous tient en haleine jusqu'au dénouement ! Le style est précis que ce soit pour peindre les personnages, leurs émotions, leurs espoirs ou leur abjection mais aussi pour créer l'ambiance lourde qui plane sur la plupart des chapitres. Du début à la fin, l'auteur nous embarque dans son univers et ne nous lâche qu'à la dernière page qu'on tourne avec regret ! Un très, très beau moment de lecture...