Vous êtes ici

Les Lance-flammes
600
Date de parution: 
06/04/2016
EAN : 
9782253087236
Editeur d'origine: 
Stock

Les Lance-flammes

8,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Reno a trois passions : la vitesse, la moto et la photographie. Elle débarque à New York en 1977 et s'installe à Soho, haut lieu de la scène artistique, où elle fréquente une tribu dissolue d'artistes rêveurs, qui la soumettent à une éducation intellectuelle et sentimentale. Reno entame alors une liaison avec l'artiste Sandro Valera, fils d'un grand industriel milanais, qu'elle suit en Italie. Tous deux sont bientôt emportés dans le tourbillon de violence des années de plomb.
Un roman d’apprentissage virtuose au centre duquel Reno, jeune femme « en quête d'expériences », se construit face au miroir déformant de l’art et du mensonge.
 
Tout à la fois monstrueux et lumineux, désarmant d’originalité et empreint de l’énergie propre au désespoir, rien ne manque à ce roman dont la flamme n’est pas près de s’éteindre en vous. Laëtitia Favro, Le Journal du dimanche.
 
Éblouissant. Olivier Mony, Le Figaro magazine.
 
Un livre de toute beauté. Alexandre Fillon, Lire.

Les derniers avis

3
C'est le récit initiatique d'une jeune artiste arrivant tout juste à New-York, dans les années 70. Malgré un fond intéressant : le monde de l'art, la révolte de la Brigade des Dragons, la lutte des classes en Italie, j'ai trouvé la forme décevante et ennuyeuse. Ennuyeux car nous sommes spectateur du roman, tout comme l'héroïne, au lieu d'être dans les évènements. De plus le roman est très lent, avec beaucoup de digressions et flash-back qui m'ont beaucoup embrouillé au cours du récit. Cela rend le tout assez indigeste, d'autant plus que je ne lui est trouvé aucune finalité. J'ai eu beaucoup de difficultés à le terminer.
3
Je pense que ce livre n'était pas fait pour moi et je rejoins plusieurs avis précédents le concernant. J'ai essayé de plusieurs fois d'avancer dans ce roman mais j'ai finalement abandonné après 150 pages, ce que je fais très rarement. Le quatrième de couverture ne m'attirait déjà pas mais je suis rentrée dans le roman sans a priori. Malheureusement, les nombreuses pages sur la moto et la vitesse m'ont laissées sur le bord de la route. Je ne pourrai pas en dire plus vu mon avancement, je reprendrai peut-être cette lecture à une autre occasion, dans un autre état d'esprit et qui sait...