Vous êtes ici

Les Trois Saisons de la rage
480
Date de parution: 
11/04/2012
EAN : 
9782253166658
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Les Trois Saisons de la rage

7,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Formidable catalogue des mœurs, croyances et turpitudes du monde rural, Les Trois Saisons de la rage, qui se situe en Normandie, est autant le roman d'un médecin de campagne au XIXe siècle que l'évocation universelle de ce qui suscite les comportements humains. Tissant une foisonnante intrigue de destins, de situations et de révélations où la naïveté, le cynisme, l'égoïsme, l'avidité et le désir mènent la ronde, il confirme le talent de Victor Cohen Hadria, l’ auteur des Chroniques des quatre horizons, dont la vision du monde, lucide, et même impitoyable, n’est pourtant pas dépourvue d'humanité.

Voilà un roman qui a du corps et de l’esprit, tissé de violence et de douceur, écrit dans une langue claire et souple, un roman à garder dans sa bibliothèque entre Les Misérables et Les Liaisons dangereuses. Astrid de Larminat, Le Figaro littéraire.

Prix des libraires
2011

Les coups de coeur des libraires

La chronique de Gérard Collard - Les trois saisons de la rage

C'est à mon avis un des meilleurs premiers romans ! [...] C'est une merveille de description.

 

D'autres coups de cœur libraires, en vidéos ? Cliquez ici !

Les derniers avis

3
Blogueur

L’historien trouve rarement dans le roman historique d’autre intérêt que celui du divertissement. Il y déniche trop facilement les erreurs ou la confusion des faits, l’anachronisme et l’invraisemblance des situations ou des comportements. Mais la fiction historique, pour être crédible, ne doit pas seulement éviter ces écueils redoutables. Elle doit aussi restituer quelque chose d’indéfinissable, une multitude d’infimes perceptions qui donnent au lecteur l’impression d’être vraiment dans l’ambiance du lieu et de l’époque. De ce point de vue, le livre de Victor Cohen-Hadria est une totale réussite, qui concilie admirablement qualités littéraires et intérêt historique.

Un médecin normand du XIXe siècle participe en tant qu’intermédiaire à un échange épistolaire, et tient un journal intime où il décrit, de manière vivante et détaillée, son activité professionnelle et les événements de sa vie privée.

[...] L’ouvrage séduit d’abord par ses qualités littéraires : clarté et élégance de l’écriture, intelligence d’un récit qui tient constamment en haleine le lecteur toujours désireux d’en savoir plus, jusqu’à un dénouement assez surprenant.

[...] On ne peut que recommander la lecture de cet ouvrage, en particulier aux étudiants des classes préparatoires aux grandes écoles dont la question d’histoire au programme de concours est cette année : « Hygiène et santé en Europe, de la fin du XVIIIe siècle aux lendemains de la Première Guerre mondiale ».

3
Blogueur

Superbe roman qui nous dépeint le quotidien de la société normande vers 1860, en particulier celui des paysans. Le narrateur, médecin de campagne, (Lecoeur le bien nommé) connait tout de ses patients, et trace des portraits de femmes malmenées par la vie. Les grossesses non désirées, les accouchements souvent tragiques, les incestes, viols, prostitutions sont le triste lot de la condition féminine à cette époque. Lecoeur soigne les corps avec dévouement et humanité et aussi les esprits.
Il est ami avec le rebouteux-sorcier, et bien qu’athée tisse des liens avec le curé. Malgré tous les drames ce livre est un ode à la vie et à l’amour.