Vous êtes ici

On ne voyait que le bonheur
312
Date de parution: 
02/09/2015
EAN : 
9782253182863
Editeur d'origine: 
JC Lattès

On ne voyait que le bonheur

7,30€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Antoine, la quarantaine, est expert en assurances. Depuis longtemps, trop longtemps, il estime, indemnise la vie des autres. Une nuit, il s'intéresse à la sienne, se demande ce qu’elle vaut vraiment. Par une introspection sans concession, il nous entraîne alors au cœur de notre propre humanité, lui qui ne s’est jamais remis de son enfance, ballotté entre faux bonheurs et réelles tragédies.
Orchestré en trois mouvements, du nord de la France à la côte ouest du Mexique, On ne voyait que le bonheur explore aussi le pays de l'adolescence. Et montre que le pardon et la rédemption restent possibles en dépit de tout.
 
 
Ambitieux et maîtrisé. Grégoire Delacourt a fait le voyage au fond de lui-même pour y trouver un trésor, son roman. Bernard Babkine, Marie France.
Une jolie réflexion, amère mais lucide, sur la vie. Et notamment la valeur de celle-ci… Florence Pitard, Ouest France.
Bouleversant. Valérie Gans, Madame Figaro.
 
Meilleur roman 2014 (Le Parisien /Aujourd’hui en France)

Les coups de coeur des libraires

Le choix de Claire Authier de la librairie Les Beaux titres à Levallois

Il est difficile de trouver les mots justes pour parler du dernier roman de Grégoire Delacourt, tellement sa lecture fut émotionnellement déstabilisante. Il faut dire que l'auteur se livre en nous contant une histoire personnelle qui touche à l'universel. Comment se construire avec un père défaillant, une mère absente et comment réussir ensuite son "travail" de parents alors que l'essentiel a manqué ? Vous allez peut-être vous dire "encore une histoire de famille, j'en ai marre !" et pourtant croyez-moi, ce livre est un véritable coup de poing, une claque qui vous terrasse et que vous n'êtes pas près d'oublier.
Cette histoire, qui se lit d'une traite, est aussi un hymne à l'amour et au pardon ; pardon qui permet une reconstruction de soi pour mieux accepter l'autre et l'amour de l'autre.
Rarement un auteur a su parler aussi bien de la famille avec un grand F, et c'est précisément pour cette raison qu'il touche ses lecteurs, aussi différents soient-ils.

Un incontournable de cette rentrée littéraire 2014, qui a bouleversé toute l'équipe de la librairie ! ! !

Les derniers avis

3
C'est l'explication pragmatique et époustouflante de la génèse d'un drame qu'on pourrait juger "impardonnable" et pourtant ....chapitre après chapitre on assiste à la mise en place d'un plaidoyer qui même s'il n'aboutit pas à "non lieu" aide à admettre les tenants et les aboutissants d'un drâme .
3
Je recommande ce livre doux-amer qui , bien que mélancolique , est attachant.: personnages justes, fêlures, erreurs , espoir.. la vie!