Vous êtes ici

Nouilles froides à Pyong Yang
192
Date de parution: 
05/03/2014
EAN : 
9782253174790
Editeur d'origine: 
Grasset

Nouilles froides à Pyong Yang

6,60€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  

Nul n'entre ni ne sort de Corée du Nord, le pays le plus secret de la planète. Et pourtant, flanqué de son ami Clorinde, qui affectionne davantage Valery Larbaud que les voyages modernes, et déguisé en vrai-faux représentant d'une agence de tourisme, notre écrivain nous emmène sur un ton décalé au pays des Kim. Au programme, défilés et cérémonies, propagande tous azimuts, bains de boue et fermes modèles, mais aussi errances campagnardes et crises de mélancolie sur les fleuves et sur les lacs, bref l'endroit autant que l'envers de ce pays clos mais fissuré. Un journal de voyage, attentif mais distant, amusé parfois, jamais dupe, dans ce royaume énigmatique dont un diplomate américain affirmait que l'on en savait moins sur lui que sur... nos galaxies lointaines.

Son récit est à la fois halluciné, angoissant et burlesque. Une belle réussite littéraire. Didier Pourquery, Le Monde des livres.

Prix de la Langue Française
2017

Les coups de coeur des libraires

L'avis de Caroline Clément de la Librairie Coiffard (Nantes)

L’humour sévère dénonce. L’ironie est cinglante. Le ton amusé. Les mots mordent. Jean-Luc Coatalem lève le voile sur ce qu’il peut. Pris dans le grotesque processus de désapprentissage de la liberté, il s’interroge : « Pourquoi être venu au pays de la nuit noire ? » Pour déshabiller le glissement vers l’insupportable.

D'autres coups de coeur libraires, en vidéos ? cliquez ici !

L'avis de Myriam de La Fnac de Saint-Lazare (Paris)

J-L Coatalem nous livre ses observations après un voyage placé sous haute surveillance en Corée du Nord. Un regard acéré et sarcastique, sur un pays coupé du monde où l’invraisemblance et l’arbitraire règnent en maîtres sous la poigne de fer d’un dictateur déifié. Un récit terrifiant mais instructif !

Les derniers avis

3
J’ai lu ce livre un peu par hasard, sans vraiment savoir à quoi m’attendre. Je n’ai pas l’habitude de lire des récits de voyage mais je pense que celui-ci est tout à fait particulier et original. Nous suivons l’auteur ainsi qu’un de ses amis qui n’a que rarement quitté le sol français, dans une aventure des plus insolites. Tous deux se font passer pour des représentants d’une agence de tourisme afin d’ effectuer un séjour en Corée du Nord, car bien entendu, personne ne traverse les frontières de ce pays sans raison valable. L’auteur nous raconte son quotidien, et nous fait découvrir, à travers un récit qui ne manque ni d’ironie ni de justesse, un pays bien méconnu. Une véritable «prison à ciel ouvert» complètement coupée du monde. Nos voyageurs ne peuvent d’ailleurs entretenir aucune communication avec leurs proches durant tout leur séjour. Les journées sont chronométrées et programmées à la minute près, et ne pourront être visités que les lieux sélectionnés par le guide. On se doute rapidement que derrière cette réglementation de fer se trouvent d’autres vérités bien dissimulées. Chaque jour l’auteur consigne, en cachette, ses observations, ses impressions sur ce pays qui nous laisse de plus en plus perplexe, incrédule. C’est avec un style léger et agréable bien loin de l’atmosphère pesante qui règne dans ce pays, qu’il nous fait part de ses découvertes. Une lecture plaisante et instructive, qui nous fait traverser des frontières interdites pour nous dévoiler ce qui, généralement, reste caché aux yeux du monde. C’est avec une certaine pensée pour ceux qui vivent là-bas que l’on referme ce livre.
3
Drole et vivifiant, ce court recit nous fait découvrir la réalité qui dépasse la fiction. On sort avec des images fortes plein la tête et on se dit qu'il y a des humains comme nous qui sont contraints de vivre une telle farce cosmique.