Vous êtes ici

Papillon de nuit - Prix des Lecteurs Polar 2017
512
Date de parution: 
01/02/2017
Langue: 
Français
EAN : 
9782253184423
Editeur d'origine: 
Sonatine

Papillon de nuit - Prix des Lecteurs Polar 2017

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Assassinat de Kennedy, guerre du Vietnam, luttes pour les droits civiques, Ku Klux Klan : c’est dans cette Amérique en crise des sixties que Daniel Ford a grandi. Et c’est là, en Caroline du Sud, qu’il a été accusé d’avoir tué Nathan Verney, son meilleur ami.
1982. Daniel est dans le couloir de la mort. Peu de temps avant son exécution, un prêtre vient recueillir ses dernières confessions. Bien vite, il apparaît que les choses sont loin d’être aussi simples qu’elles en ont l’air. Papillon ne nuit, premier roman publié de R. J. Ellory, nous emporte là où rodent la folie et le complot.

Récit qui entremêle présent et passé, émotions intimes et convulsions de la grande histoire, Papillon de nuit tient ses promesses dans un tourbillon de sensations et d’interrogations métaphysiques. François Lestavel, Paris Match.

Un portrait saisissant, dur et troublant de l’Amérique. Emmanuel Romer, La Croix.

Les derniers avis

5
Blogueur

J'ai adoré ce roman, entre fiction et livre d'histoire.

Dans la partie fiction, R.J ELLORY aborde beaucoup de thèmes mais qui s'imbriquent tellement bien entre eux : l'enfance, l'amitié éternelle, le racisme, les premiers amours, la guerre, la peur...mais surtout la peine de mort, j'en ai eu des sueurs froides.

Dans la partie histoire, on retrouve le KKK, KENNEDY, NIXON, la baie des cochon, le watergate, la guerre du Vietnam, les années 60/70...

Ces deux parties sont liées par l'écriture si poétique de ELLORY.

BREF...un voyage dans le temps comme je les aime, ce livre m'a beaucoup touché, c'est une succession de sentiments et d'émotions que nous fait vivre l'auteur.

3
Blogueur

Difficile de croire que Papillon de nuit soit le premier livre écrit par R. J. Ellory tant ce livre est bon, très bon même.  Récit (très) dur, remplis d’émotions fortes et parfois difficilement descriptible que l’auteur arrive pourtant si bien à retranscrire, on se sent connecté, aspiré par la vie de ce personnage dans le couloir de la mort.

Liés