Vous êtes ici

Petites scènes capitales
240
Date de parution: 
26/08/2015
EAN : 
9782253087151
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Petites scènes capitales

6,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

« L'amour, ce mot ne finit pas de bégayer en elle, violent et incertain. Sa profondeur, sa vérité ne cessent de lui échapper, depuis l'enfance, depuis toujours, reculant chaque fois qu'elle croit l'approcher au plus près, au plus brûlant. »

Tout en évocations lumineuses, Petites scènes capitales s'attache au parcours de Lili, née dans l'après-guerre, qui ne sait comment affronter les béances d'une enfance sans mère et les mystères de la mort. Et si l'énigme de son existence ne cesse de s'approfondir, c'est en scènes aussi fugitives qu'essentielles qu'elle en recrée la trame, en instantanés où l'émotion capte l'essence des choses.

Sylvie Germain a l’art de conjuguer la douleur et la beauté. Son roman est infiniment triste et infiniment réconfortant. Jeanne de Ménibus, Elle.

Petites scènes capitales explore ces impressions, ces moments chargés d’une étrange éternité qui font notre identité propre. Xavier Houssin, Le Monde des livres.

Prix del Duca
2016

Les coups de coeur des libraires

Le Choix de Marie Michaud, Librairie Gibert Joseph, Poitiers

Qui suis-je ? Qui suis-je pour vous ? Qui êtes-vous pour moi ? D’où viens-je ? Où vais-je ? Pourquoi suis-je ici ? Telles sont les questions que semblent poser et se poser, encore et encore, dans chacun de ses livres, les personnages de Sylvie Germain. Lili, l’héroïne de Petites Scènes capitales, se pose ces questions depuis sa toute petite enfance quand, avec sa grand-mère Nati, elle jouait à identifier les personnages sur la photo où elle ressemble à un poupon dans les bras de sa mère. Sylvie Germain retrace, sur une cinquantaine d’années, les « petites scènes capitales » de la vie de Lili, les peignant chaque fois avec une profonde sensibilité et une grande poésie, s’attachant aussi bien à des impressions fugaces et des petits bonheurs, qu’à de véritables drames ou de grandes révélations. Elle évoque avec délicatesse les méandres de l’âme humaine, les vicissitudes des sentiments, les aléas d’une vie pour faire de ce très beau texte, tout en émotions contenues, le roman familial d’une femme en quête d’identité.

Citation choisie par Nathalie Iris de la librairie Les Mots en marge à la Garenne Colombes

Le regard que porte sur elle-même l'héroïne:
"Elle n'éprouve ni regrets, ni remords. Elle a vécu ses jours d'allégresse, ses heures d'exaltation. Elle accepte de payer le prix de cette liberté. La liberté, comme l'amour, a un coût: celui de l’intranquillité; et l'un et l'autre ne sont jamais acquis".