Vous êtes ici

Rouge comme le sang (Je m'appelle Lumikki, Tome 1)
288
Date de parution: 
05/11/2014
EAN : 
9782253191094
Editeur d'origine: 
Hachette Romans

Rouge comme le sang (Je m'appelle Lumikki, Tome 1)

15,00€
10,99€

Détails promotions contenus

Détails

« Il était une fois une fille qui apprit à avoir peur. Les contes de fées ne commencent pas ainsi. Ainsi commencent d’autres histoires, plus sombres. »

Lumikki Anderson a dix-sept ans. Elle vit dans la ville de Tampere, en Finlande, où elle est étudiante en école d’art. Jeune loup solitaire, elle ne se mêle jamais de ce qui ne la regarde pas. Mais cette règle est mise à l’épreuve le jour où elle découvre des billets de banque ruisselants de sang en train de sécher dans le labo photo de l’école. Prise dans un engrenage infernal, Lumikki devra affronter les réseaux mafieux, mais aussi sa propre part d’ombre.

Traduit du finnois par Sébastien Cagnoli.

Les derniers avis

3
Blogueur
La petite phrase d’accroche m’a de suite séduite : « Il était une fois une fille qui apprit à avoir peur. Les contes de fées ne commencent pas ainsi. Ainsi commencent d’autres histoires, plus sombres. » Il était une fois est la phrase d’amorce d’un conte de fée, je suis une grande fan de conte, il ne m’en fallait pas plus pour me tenter !
L’histoire commence très bien, on est, de suite, plongé dans l’intrigue, le récit ne met pas longtemps à démarrer. L’auteure a su nous donner goût à l’histoire dès les premières pages et cela se poursuit jusqu’à la fin. C’est prenant et addictif, l’histoire est très bien menée, on a envie de connaitre la suite.
L’univers est sombre, mystérieux et plein de secrets. La partie thriller et enquête a été très agréable, même en n’aimant pas ce genre de choses, j’ai plutôt bien apprécié. Étant un livre Young Adult, je peux dire que l’histoire est relativement soft, il n’y a pas de sang, pas de frissons, ce n’est pas une histoire qui nous fera faire des cauchemars et tant mieux.
Pour conclure, cette lecture m’a surpris, je ne m’attendais pas à autant aimer. Les avis étant assez divergents, j’ai quand même fait le mien et il est très positif. L’histoire est prenante et passionnante, l’intrigue simple mais bien menée avec juste ce qu’il faut pour tenir le lecteur en haleine !
3
Rouge comme le sang est un conte noir "vermeilleusement" frissonnant. Rouge comme le sang est fait d'ingrédients qui rendent les personnages attachants et qui permettent d'évoluer avec eux au fur et à mesure qu'avance l'enquête, et que grandit l'envie de découvrir qui est l'Ours Polaire. L'histoire est riche en événements, propulsant le lecteur d'un rebondissement à un autre sans jamais essouffler le récit, au fur et à mesure que l'héroïne va confirmer son goût du risque. La critique complète sur Histoires de Romans.