Vous êtes ici

Tenebra Roma
336
Date de parution: 
26/09/2018
Langue: 
Français
EAN : 
9782253237150
Editeur d'origine: 
Calmann-Lévy

Tenebra Roma

Anaïs Bouteille-Bokobza (Traducteur)

7,40€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Rome va plonger dans les ténèbres pendant vingt-quatre heures, toutes les lumières de la ville vont s'éteindre.

Dès le crépuscule, un tueur de l'ombre se met à frapper. Aucun habitant n'est à l'abri, même enfermé à double tour. Crime après crime, le mal rejaillit sous sa forme la plus féroce.

Marcus, pénitencier qui a le don de déceler les forces maléfiques, échappe de peu à ce bourreau mystérieux. Mais qui a pu lui vouloir une mort si douloureuse ?

Épaulé par Sandra, photographe de scènes de crime pour la police, il doit trouver la source du mal avant qu'il ne soit trop tard...

L’intrigue sombre se déploie avec un sens du suspense toujours aussi efficace. L’Amour des livres.

Traduit de l’italien par Anaïs Bouteille-Bokobza. 

Les coups de coeur des libraires

Vous allez l’adorer !

En 1521, le pape Léon X, avait émis une bulle contenant une interdiction solennelle : Rome ne devait « jamais jamais jamais » se retrouver dans le noir. Or, en raison d’un mauvais temps exceptionnel, un black-out total est annoncé à l’aube. Le Vatican est sur les dents, d’autant plus que certains membres de l’Église meurent dans d’étranges circonstances. Marcus, un prête de l’ordre des pénitenciers qui a le don de déceler les forces maléfiques, va se lancer à la poursuite du meurtrier, aidé par Sandra, une photographe de scènes de crime pour la police.

Une secte mystérieuse, des victimes marquées d’un obscur tatouage, une drogue aux effets dévastateurs et l’énigmatique disparition d’un enfant des années plus tôt : l’enquête est menée tambour battant dans une Rome apocalyptique où les deux enquêteurs ne peuvent se fier à personne et où le temps est compté. Un polar ésotérique haletant, aux multiples rebondissements, qui confirme l’incroyable talent de Donato Carrisi. Vous allez l’adorer !

CHRISTINE LECHAPT, Librairie Le Carré des Mots, Toulon

Sombre Rome

Durant 24 heures, Rome est totalement plongée dans le noir. Les assassins en profitent pour tuer, les pilleurs pour dévaliser. Au milieu de ce chaos, Sandra l'enquêtrice et le prêtre Marcus tentent de retrouver un enfant disparu des années auparavant. Entre polar et SF, l'auteur sait retenir toute notre attention.

Astrid de FNAC Nantes

Black-out

Alors que Rome est totalement privée d'électricité pendant vingt-quatre heures, un assassin laisse derrière lui une traînée de cadavres. Marcus, prêtre de l'ordre des pénitenciers, relève des anomalies sur les scènes de crime et mène l'enquête.

CELINE de FNAC Metz

Excellent polar

Rome plongée dans l'obscurité pendant 24 h et une sombre disparition d'enfant, affaire qui resurgit 10 ans après. On retrouve Marcus, prêtre aux fonctions secrètes et Sandra, jeune femme policière traumatisée. Polar addictif !

ASTRID de FNAC Toulouse - Wilson

Les derniers avis

5

Donato Carrisi, avec « Tenebra Roma », nous plonge au cœur d’un thriller mêlant histoire, religion et ésotérisme. Après le « Tribunal des Âmes » et « Malefico », où nous avions déjà fait la connaissance de Marcus et Sandra, l’on aurait pu craindre l’apparition d’un certain essoufflement dans le style narratif mais c’était sans compter sur le talent de l’auteur à construire ses histoires de manière telle à ce que le lecteur se sente immédiatement enveloppé de cette ambiance propre à ses romans.
Comme de coutume, l’auteur ne laisse de place ni au hasard, ni aux temps morts. Son travail de préparation est d’une telle minutie que tout a du sens. J’ai dévoré cette histoire en quelques heures seulement!
Dans ce roman, Donato Carrisi nous plonge une nouvelle fois au cœur la Ville Eternelle. Loin de l’image idyllique que Rome véhicule pour bon nombre d’entre nous, la ville est ici synonyme de chaos, de ténèbres. J’ai beaucoup aimé ce rapport à la ville qui fait partie intégrante du roman, tel un personnage à part entière qui participe au développement du récit. L’auteur se plait à nous faire découvrir sa ville, sous un jour peu recommandable tout en nous distillant quelques légendes comme celle de la via della Gatta. Les habitués retrouveront sans aucun doute leur chemin à travers les méandres de la ville
Pour ceux qui n’auraient pas encore eu la chance de découvrir les deux premiers romans mettant en scène nos deux protagonistes de choix, n’ayez crainte, l’auteur livre suffisamment d’informations permettant une lecture sans encombres….

3
Blogueur

Ici nous retrouvons Marcus et Sandra que nous avons découvert dans le tribunal des âmes puis dans Maléfico. Peut-on le lire sans avoir lu les précédents ? Oui, personnellement je les ai lu il y a très longtemps, Maléfico date de 2014 et je m'en souvenais que très peu.

Ici Donato Carrisi nous offre un thriller à 2000 à l'heure qui se déroule sur 24 h le temps d'un black out programmé sur Rome. Nous retrouvons Marcus , amnésique, qui à son réveil retrouve un mystérieux message : il doit retrouver un petit garçon disparu neuf ans plus tôt.

Black out, émeutes, religion, organisation secrète, amnésie, enfant disparu, catastrophe naturelle sur 336 pages...pour moi j'ai trouvé ça un petit peu trop, surtout sur un laps de temps aussi court.

Ça reste un bon thriller de Donato Carrisi , je me demande toujours où il peut trouver ses idées de meurtres aussi horribles !! Rome en toile de fond reste une valeur sûre, cette ville est tellement magique en histoire et religion.

Finalement, le plus effrayant,je me demande si ce n'est pas les notes de l'auteur à la fin qui nous explique comment il a construit les bases de son roman...je vous laisse découvrir ...

BREF...un bon Donato Carrisi mais pas mon préféré, tout simplement je pense que j’apprécie un peu moins les personnages de cette saga avec Marcus et Sandra, que le personnage de Mila dans la saga du chuchoteur, donc c'est très personnel.