Vous êtes ici

Cartes postales de Grèce
480
Date de parution: 
09/05/2018
EAN : 
9782253071259
Editeur d'origine: 
First Éditions

Cartes postales de Grèce

Alice Delabre (Traducteur)

8,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Dans sa boîte aux lettres, Ellie trouve, semaine après semaine, des cartes postales signées d'une simple initiale : A. Pourquoi lui parviennent-elles ? Qui est l'expéditeur ? Portant l'éclat du ciel grec et l'eau cristalline de la mer, ces cartes sortent la jeune femme de sa morosité quotidienne. Un jour, les envois cessent cependant. Ellie se sent délaissée, privée de cette bouffée d'oxygène qui la faisait voyager. Elle prend alors une décision : découvrir la Grèce par elle-même. Le matin de son départ, elle reçoit un carnet par la poste. Le parcours du fameux A. y est raconté. Celui-ci observe avec tendresse et générosité les Grecs, ce qui fait le sel de leur quotidien. Derrière ses observations et ses anecdotes se dessine le portrait d'un homme blessé.

Une odyssée qui va envoûter son héroïne autant qu’elle nous embarque. Avantages.

Drôle, piquante et perspicace, Victoria Hislop confirme ses talents de conteuse. L’Express.
 
Traduit de l’anglais par Alice Delarbre.

Les coups de coeur des libraires

Une invitation au voyage !

AMILLE de la FNAC à Annemasse vous conseille ce livre ! 
 
Jour après jour, Ellie reçoit des cartes postales qui ne lui sont pas destinées, celles-ci la sortent de sa morosité quotidienne jusqu'au jour où elles cessent de lui parvenir.
Ellie décide alors de retrouver leur mystérieux auteur, " A", et de découvrir un pays qui la fait rêver...

Les derniers avis

4
Blogueur

Merci Le Livre de Poche pour l’envoi de ce roman ! Ça faisait un petit bout de temps qu’il était dans ma PAL, mais j’attendais mes vacances en Grèce (plus particulièrement en Crète) pour pouvoir le lire et me retrouver complètement plongée dedans. Et je peux vous dire que ça a marché ! Je me suis totalement imprégnée de l’histoire.

Ellie reçoit des cartes postales venant de Grèce, de la part d’un certain Anthony qu’elle ne connaît absolument pas. Lui ne doit pas la connaitre non plus, car il adresse ses lettres à « S ». Ces cartes ne sont pas destinées à Ellie, pourtant elle va vite s’y attacher et va décider de partir en Grèce, pour découvrir tous les merveilleux endroits qui lui ont donnés envie grâce à Anthony. Au moment de partir, elle reçoit un carnet, écrit par ce même homme, dans lequel il parle de ses péripéties et toutes les histoires qu’on lui a raconté. Elle va alors se plonger dans la lecture de ce carnet…

Même si j’ai bien aimé le format du livre : Anthony qui écrit ce qu’il se passe pendant ses vacances, qui il rencontre, comment il se sent, puis les histoires et légendes de Grèce… C’est très répétitif, c’était un peu toujours la même chose, j’ai trouvé quelques longueurs vers le milieu du roman, ça bougeait très peu. Après, tout s’est enchaîné, j’ai trouvé que certaines des histoires qui ont été raconté par des Grecs étaient intéressantes, j’ai découvert des coutumes, des manières de vivre différentes de chez moi. Je me suis sentie vraiment proche du livre, surtout que j’étais en vacances là-bas. Bon, je n’ai pas visité les endroits cités, car je n’étais pas complètement en Grèce, mais c’était génial. On rencontre pleins de personnages tout au long du voyage d’Anthony, j’ai adoré ça, même je ne me suis pas attachée à eux comme ils étaient de « passage ».

J’ai aussi bien aimé les illustrations qui composent le roman, il y en a à chaque chapitre, et c’était sympa (toujours en rapport avec la Grèce, des paysages etc…). Bref, j’ai beaucoup aimé ce roman, et je vous le conseille, surtout si vous avez visité la Grèce ou que vous allez le faire !

3

Une lecture parfaite pour l'été et qui donne des envies d'évasion. Un livre à la construction originale : c'est un recueil de nouvelles à l'intérieur d'un roman, qui ont toutes pour thème la Grèce et ses habitants. Les nouvelles sont variées et intéressantes. Seul bémol, la fin du roman est rapide et plutôt convenue mais cela reste une lecture très agréable.