Vous êtes ici

Changer l'eau des fleurs
672
Date de parution: 
24/04/2019
Langue: 
Français
EAN : 
9782253238027
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Changer l'eau des fleurs

8,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se confier et se réchauffer dans sa loge. Avec la petite équipe de fossoyeurs et le jeune curé, elle forme une famille décalée. Mais quels événements ont mené Violette dans cet univers où le tragique et le cocasse s’entremêlent ?
Après le succès des Oubliés du dimanche, un nouvel hymne au merveilleux des choses simples.

Gros, gros gros coup de cœur. Un livre splendide, bouleversant. Mon livre de l’année 2018, une claque magistrale. Bulledop, C’est au programme.

Un contraste entre rire et larmes qui fait mouche. Baptiste Liger, Lire.

Tonnerre d’applaudissements. Et, croyez-nous, le mot « tonnerre » n’est pas trop fort. Anne-Marie Mitchell, La Marseillaise.

À couper le souffle. Christophe Rivet-Maris, Unidivers.

On nage en plein bonheur. Nathalie Dupuis, Elle.

Prix Maison de la Presse 2018.

Sélection PDL
2019

Les derniers avis

5

J'ai rarement vu un degré de beauté pareil en un seul livre. Dès les premiers chapitres, j'ai su que non seulement ce livre me plairait, mais je que je n'en "sortirais pas indemne". C'est le pouvoir des grands livres que de se voir soi-même évoluer, même juste un peu. Ce n’est donc pas juste un livre distrayant, intéressant et beau. C'est un bijou!

J'ai rarement lu une quatrième de couverture aussi juste. "Des personnages qui paraissent sombres se révèlent lumineux", on ne peut plus vrai. "Rendre l'ordinaire extraordinaire", absolument. L'autrice est une magicienne des mots. Elle a le sens du récit, de l'anecdote et elle parvient à rendre non pas une histoire, mais une pluralité d'histoires magnifiquement ficelés ensemble pour nous donner une fresque sociale merveilleuse, sensible et émouvante.

C'est un roman qui marque l'esprit dans une grande palette d'émotions, de la joie à la nostalgie, de la tristesse à l'indignation. C'est une sorte d’ode à la vie. Malgré la présence du cimeterre et des nombreux défunts. Au fond, pour mieux cerner la vie dans toute sa grandeur et sa complexité, on n'a pas vraiment d'autre choix que de faire un relai par sa meilleure amie, la mort. Ça va ensemble. Et l'auteur parvient à élaborer une histoire qui les met en valeur l'une et l'autre, avec doigté et avec élégance aussi.

On vous parlera de jardin, de deuil, de renaissance, de compromis, d'amitié, de fleurs, d'enfants, de cœurs brisés, d'enfant roi, de rencontres, d'adultère, d'amour sincère, de voyage, de temps et d'âmes, pour ne citer qu'eux. Surtout, on vous parlera de "changer l'eau des fleurs", de la capacité extraordinaire et véridique de l'humain à être résilient, à surmonter les obstacles et à sa capacité de se renouveler, à se reconstruire sur des ruines. Et que souvent, cette résilience, elle se bâtie avec le pouvoir des autres. Ce sont des "facteurs de résilience" dans le jargon du travail social.

** Je pense d'ailleurs que ce livre fera écho chez tous les gens qui ont l'empathie et le soucis des autres qui caractérisent les intervenants, des infirmiers aux travailleurs sociaux, des professeurs aux ressources humaines.

Ce roman est très "lourd", il a beaucoup de contenu. C'est sans doute pour ça que je le l'ai pas dévorer d'une traite. On aurait que chaque passage était si profond que je ne pouvais m,empêcher de prendre le temps de lire et relire pour être sure de cerner tous ces mots, toutes ses nuances et ses implications. Bien qu'il y ait de nombreux thème légers, certains m'ont stoppés dans ma lecture. "Ayoye, mais qu'est-ce je ferais dans pareille situation?" , "Ayoye, je l'avais pas vu venir", "Ayoye, qu'est-ce que cela implique?". Oui, il m'en aura couté de la réflexion ce livre, mais merci à lui, vraiment.

Étonnamment, il y a un peu de "policier" dans ce roman, une dimension de polar. Il s'agit de l'histoire de la mort d'une petite fille, on en apprendra peu à peu tout le long de l'histoire. Et l'auteur nous envoie sur toute sorte de pistes, toutes plausibles, avant de larguer une bombe au final.

Bref, j'ai l'impression de ne pas rendre justice à cette œuvre avec mes mots maladroits, mais si vous me lisez, sachez que vous devez lire ce livre au moins une fois dans votre vie. Vous en sortirez grandis. Peut-être pas profondément, mais assurément .

4

QOTD : Que pensez-vous des cimetières ?
°•
Hello les bookivores ! Comment allez-vous ? Que lisez-vous en ce moment ?
•°
Aujourd'hui, nous nous retrouvons pour la chronique de “Changer l'eau des fleurs”, le second roman de Valérie Perrin. Après le franc succès qu'avait reçu “Les Oubliés du Dimanche”, son premier livre, tout le monde voulait lire une autre œuvre de cette auteure ! Et elle a encore réussi, car cet ouvrage a obtenu un prix des lecteurs cette année et un prix presse durant l'année 2018. Et il le mérite amplement ! Ce livre, édité chez Le Livre de Poche, fait 664 pages.
°•
Ce livre nous parle de l'histoire de Violette une jeune fille née sous X qui cherche un sens à sa vie. Avec son mari qui préfère visiblement plus faire des tours à moto que de profiter de son couple, elle va devenir garde-cimetière. Là-bas, elle y rencontre des personnes originales et décalées. Elle profite de son jardin afin d'oublier un drame.. “Changer l'eau des fleurs” fait réfléchir, rire et pleurer. C'est un ouvrage magnifique.
•°
L'auteur a un style d'écriture très agréable avec assez de descriptions et de dialogues. Les chapitres ne sont pas trop longs et débutent par une jolie citation. La lecture est légère, permet de s'échapper. Les personnages sont tous attachants. Qu'ils soient principaux ou secondaires, le lecteur découvre leurs points de vue, ce qui permet de mieux comprendre leurs agissements. Contrairement à ce que je pensais, ce livre n'est pas une romance à l'eau de rose, mais une vraie leçon de vie.
°•
À dévorer.
•°
•Et un autre jour s'en va
Dans cette petite vie, il faudrait pas crever d'ennui...•
°•
Vous l'avez lu ? Vos avis dessus ? Il vous tente ? D'autres de cette auteure ?
°•
#lecture #reading #books #valerieperrin #lelivredepoche #changerleaudesfleurs #histoire #livre #belgique #belgium #french #français #roman #bookworm #bookstagram #livrestagram #bookaddict #flower #cemetary #memories