Vous êtes ici

La Vengeance du wombat et autres histoires du bush
216
Date de parution: 
11/01/2012
EAN : 
9782253161790
Editeur d'origine: 
Editions Autrement

La Vengeance du wombat et autres histoires du bush

7,40€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  

Wombats sur ma gauche, wombats sur ma droite : tous piétinaient et grognaient. Planté parmi eux au clair de lune, immense, le corps flasque et hardi, le filet dans une main, la seringue dans l'autre, j'attendais le wombat qui m'intéressait. [...] Avec l'aisance du geste entraîné, je lui lançai le filet sur le corps. Il le déchiqueta en moins de deux secondes. [...] Comment étais-je censé m'y prendre à partir de là ? K. C.

Une rencontre dans un bar, quelques bières fraîches, et voilà Kenneth Cook, écrivain d'âge mûr « en léger surpoids », embarqué dans d'incroyables aventures où la faune humaine et animale du bush joue le premier rôle. Kangourou suicidaire, koalas explosifs, wombats vindicatifs, aborigènes roublards finissent toujours par contrarier son penchant naturel pour le confort. Heureusement, car Cook en tire une brassée d'histoires plus vraies que nature, racontées avec un art consommé du gag. Une lecture jubilatoire.

Les derniers avis

3
On plonge en plein coeur de l’Australie, retrouvant le héros du Koala tueur, notre écrivain (et l’auteur du livre à priori!) qui parcoure le Bush et nous livre les uns après les autres ses mésaventures ou celle de ceux qu’il croise. Avec une prédilection pour des rencontres homme / animal hors norme. Présentée sous forme de courtes nouvelles ces textes ne se suivent pas vraiment mais forme pourtant un ensemble très cohérant. Union de ton, de héros et d‘humour. Car si ces aventures sont régulièrement assez dramatiques elles sont surtout terriblement drôles. Si on éclate pas non plus de rire à chaque page les situations font sourire tant notre héros attire les ennuis. Imaginez-le accroché à un kangourou au milieu du bush. Ou en train de lancer une fusée ayant pour passage un singe. Certaines histoires m’ont paru plus ternes que d’autres… le Wombat notamment n’a pas ma préférence mais l’ensemble est cohérent et offre un bon recueil de nouvelles, et une belle découverte de l’Australie sauvage.
3
Blogueur

Le style de Kenneth Cook est rythmé et agréable à lire. Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas lu de nouvelles et j'ai passé un bon moment. J'ai beaucoup aimé la construction de ces courts récits : à chaque nouvelle rencontre (incroyable et/ou dangereuse) la tension monte lentement, instaurant une atmosphère légèrement tendue, mais toujours sur un ton mêlé d'humour et de l'ironie. Tout semble prendre une tournure plutôt dramatique mais plus de peur que de mal, et le danger est vite associé au cocasse. L'auteur a un certain don pour se montrer sous son jour le plus négatif (assez grassouillet, loin d'être sportif, peureux, lâche..), un vrai anti-héros limite pitoyable. Ses péripéties se transforment vite en sketches bourrés d'autodérision.

Ces 14 nouvelles sont vraiment rocambolesques. Elles paraissent même improbables, tirées par les cheveux, empreinte d'imagination mais peu importe car Kenneth Cook a un vrai talent de conteur.