Vous êtes ici

Le Bonheur entre les lignes
360
Date de parution: 
25/05/2016
EAN : 
9782253191049
Editeur d'origine: 
Le Livre de Poche

Le Bonheur entre les lignes

7,30€
6,99€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Après un séjour en hôpital psychiatrique, Pat est de retour chez lui avec une philosophie de vie bien particulière : faire du sport, maigrir, et essayer d’être toujours d'humeur positive. Tout cela dans un seul but : reconquérir sa femme.
Un soir, chez un couple d’amis, il fait la connaissance de Tiffany, une jeune veuve dépressive qui semble avoir au moins autant de failles que lui. Malgré les réticences premières de Pat, ils concluent un marché : elle servira d’intermédiaire pour transmettre les lettres que Pat écrit à sa femme si celui-ci accepte de participer avec elle à une compétition de danse…
 
Ce premier roman qui a révélé Matthew Quick a été adapté au cinéma avec Bradley Cooper et Jennifer Lawrence en têtes d’affiche. 

« Un premier roman touchant et drôle. Cette histoire décalée possède tous les marqueurs d’un succès populaire. » Publishers Weekly

« Un premier roman charmant. » The Wall Street Journal

Les derniers avis

3
Blogueur

"The Silver linnings playbook" est la dernière exclusivité outre-Atlantique qui a marqué les esprits. Et pour cause, cette oeuvre est tout simplement sublime. Un tourbillon d'émotions qui s'entrechoquent constamment pour livrer une lecture sincère, bouleversante et ludique d'une relation hors du commun. Evidemment, beaucoup auront du plaisir à descendre ce roman sous prétexte qu'il propose une fin attendue. Oui, mais voilà, le traitement apporté à chaque personnage, à chaque élément scénaristique, à chaque événement, respire l'honnêteté d'un écrivain attentif et passionné optant pour un déroulement anticonformiste qui ne va jamais là où on l'attend et efface toute linéarité. A mi-chemin entre drame et comédie romantique, le roman nous fait passer par tous les sentiments avec une facilité et un bonheur rarement égalé.

3
Blogueur

Le livre, intégralement écrit à la première personne à l’image d’un journal intime, permet de mieux comprendre l’état d’esprit de Pat, ce qui le motive, ses faiblesses réelles, son monde. Sa relation avec son père est particulièrement touchante. Comme dans le film, il est diagnostiqué bipolaire mais comme je l’avais pressenti devant le film, Pat apparaît plus comme « différent ». Un coté Asperger. Il a du mal avec les conventions sociales, il doit dire ce qui lui passe par la tête. On est loin « sautes d’humeurs » des bipolaires (je prends des pincettes, parce que la bipolarité est une maladie mentale qui recouvre beaucoup de pathologies différentes, ici c’es une pauvre analyse café de la psychologie). En tout cas, même si on a du mal à mettre un nom dessus, on ressent bien les tourments de Pat qui nous apparaît très sympathique sur le chemin de la rédemption.

Quant à l’histoire, parfaitement écrite et développée, elle prend des chemins différents du film. Je n’en dirais pas plus, encore moins sur la fin, je ne suis pas une vilaine gâcheuse de plaisir! Vous n’aurez qu’à lire le livre pour en savoir plus.

Avec The Happiness Therapy, j’ai retrouvé le plaisir de lire. Ce plaisir qui fait que l’univers du bouquin vous entoure au quotidien, de penser à l’histoire en permanence, de chercher à tout pris 5 minutes pour parvenir à lire un chapitre, de voir l’heure tourner en se disant « encore deux pages et je vais me coucher ». Et la tristesse qui commence à poindre quand on s’aperçoit que la fin approche à grands pas.