Vous êtes ici

Le Langage de la nuit
192
Date de parution: 
16/05/2018
Langue: 
Français
EAN : 
9782253083528
Editeur d'origine: 
Anne Carrière

Le Langage de la nuit

Francis Guévremont (Traducteur)

7,20€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  
Auteure majeure de science-fiction et de fantasy, Ursula K. Le Guin était aussi une théoricienne hors pair et une oratrice remarquable. Elle a parcouru universités, congrès, bibliothèques et librairies pour parler des sujets qui la passionnaient : le féminisme, l'anarchisme, le rôle humaniste de la littérature, et, surtout, la mission des littératures de l'imaginaire. Les textes rassemblés dans Le Langage de la nuit éclairent l’œuvre de la grande romancière et donnent un aperçu de son travail critique, mais aussi, et surtout, ils composent un manifeste pour l’imaginaire et un véritable plaidoyer pour l’imagination.
Une somme de réflexions à mettre entre toutes les mains. Un vrai bonheur.
ActuSF.
Des textes actuels, d’une rare intelligence.
NooSFere.
 
Considérée comme une icône par nombre de ses contemporains (Stephen King notamment), Ursula K. Le Guin laisse derrière elle un patrimoine d’œuvres incontournables, auréolées de nombreux prix.  Le Point.

Préface de Martin Winckler.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Francis Guévremont.

Les derniers avis

3
Blogueur

Composé de 10 parties distinctes, cet essai sur la science-fiction/fantasy offre des éclairages lumineux et un décodage intéressant sur les œuvres des plus grands auteurs de l’imaginaire. Ursula K. Le Guin est passionnée et passionnante, j’ai vraiment eu plaisir à lire cet essai! En parlant de contes, de beauté, de poésie, de psychanalyse et d’éveil intérieur, Ursula Le Guin m’a captivée, et mis en lumière Le langage de la nuit. Avec ses intenses réflexions, nous en savons plus sur sa manière d’écrire, sur son parcours d’écrivain, les difficultés mais aussi sur les prix prestigieux qu’elle a reçu. J’ai découvert, (trop tard hélas), cette auteure, et j’aurai sans doute adoré voir une de ses conférences, mais je vais maintenant me tourner vers ses grandes sagas qu’elles nous a laissées, comme des douceurs exquises pour nos imaginaires….

Liés