Vous êtes ici

L'Écrivain de la famille
240
Date de parution: 
29/08/2012
EAN : 
9782253168546
Editeur d'origine: 
JC Lattès

L'Écrivain de la famille

7,10€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

À sept ans, Édouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l’écrivain de la famillle. Mais le destin que les autres vous choisissent n’est jamais tout à fait le bon ... Avec grâce et délicatesse, Grégoire Delacourt nous conte une histoire simple, familiale, drôle et bouleversante.

Un texte délicat, écrit sourire en coin. [...] l’auteur dit la difficulté de s’extirper des rêves que les autres ont formulés pour vous, d’échapper à l’identité qu’ils vous ont assignée. ça ne l’empêchera pas de devenir écrivain. Mais en cessant de laisser la vie et les autres décider à sa place. Raphaëlle Leyris, Le Monde des livres.

Prix Marcel Pagnol
2011
Prix Rive Gauche à Paris
2011
Prix Coeur de France
2011
Prix du premier roman Méo Camuzet
2011
Prix Carrefour Savoir du premier roman
2011

Les coups de coeur des libraires

L'avis de Sébastien Asselin, de la librairie Mille Pages à Vincennes.

Grégoire Delacourt nous conte une histoire simple, le parcours d’un homme sur trois décennies ; un parcours semé des embûches, des joies et des désillusions que tout homme a connues : les affres de l’école, la professionnalisation et son lot d’injustice, la maladie, la séparation, la mort d’un proche, l’amour. Tout est là. Truffant son récit de références cinématographiques, musicales et publicitaires qui ont jalonné son chemin (et le nôtre), Edouard nous embarque dans sa famille avec une drôlerie et une authenticité troublantes. Le temps passe irréversiblement et Grégoire Delacourt le mesure à l’aune du quotidien et de sa plume pour braver le silence qui sépare l’adulte de son enfance.

D'autres coups de cœur libraires, en vidéos ? cliquez ici

L'avis de la Fnac.

Le goût des mots.
A sept ans, Edouard émerveille ses parents avec quelques rimes. Il ressent alors énormément d'amour. Toute sa vie, il cherchera à écrire pour revivre cet instant précis. D'échec en échec, il se construira. Un magnifique roman familial touchant et plein d'humour.

Virginie

L'écrivain de la famille.
Parce qu'il a joliment troussé un poème, Edouard est déclaré "écrivain de la famille". Mais le talent n'est pas au rendez-vous et c'est dans la publicité qu'il réussira. Une tranche de vie douce-amère qui dépeint avec tendresse les rapports amoureux et familiaux.

Evelyne

Un écrivain précoce !
Edouard est déclaré écrivain à sept ans par ses proches parce qu'il a réussi à broder son premier poème. On ne choisit pas d'etre écrivain, on l'est au fond de l'ame. Des tracas familiaux aux tracas amoureux et financiers, l'auteur avec philosophie et drolerie nous dresse un bilan très rocambolesque. A lire!!!!!

Louis

Les derniers avis

3
Serge est élevé au rang d'"écrivain national", à ce titre il est invité par une municipalité du Morvan pour un séjour de villégiature. Mais une enquête pour disparition est en cours et les ragots en tout genre vont bon train dans le village. Entre deux ateliers d'écriture, notre écrivain se rend sur les lieux de la disparition la majestueuse Héléna. De cette rencontre nait un amour improbable sur fond de dénonciation et de malentendus. Un récit très bien écrit et captivant, l'auteur nous tient en haleine dans un beau moment de lecture.
3
J''ai lu ce livre après celui qui a connu un certain succès et pour autant c'est celui-là que je préfère. Un style simple mais auquel on s'accroche sans difficulté. La famille de l'écrivain est aussi quelque part la notre.