Vous êtes ici

Les Oubliés du dimanche
416
Date de parution: 
04/10/2017
Langue: 
Français
EAN : 
9782253071167
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Les Oubliés du dimanche

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Justine, vingt et un ans, vit chez ses grands-parents avec son cousin Jules depuis la mort de leurs parents respectifs dans un accident. Justine est aide-soignante aux Hortensias, une maison de retraite, et aime par-dessus tout les personnes âgées. Notamment Hélène, centenaire, qui a toujours rêvé d'apprendre à lire. Les deux femmes se lient d’amitié, s'écoutent, se révèlent l'une à l'autre. Grâce à la résidente, Justine va peu à peu affronter les secrets de sa propre histoire. Un jour, un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite et fait une terrible révélation.
À la fois drôle et mélancolique,  un roman d'amours passées, présentes, inavouées... éblouissantes.
 
Un beau livre sur la mémoire et la transmission, porté par une écriture sensible. Delphine Perras, L’Express styles.

Une héroïne originale et attachante, un univers surprenant, une conteuse de grand talent. Nathalie Dupuis, Elle

Les derniers avis

Portrait de marquet13
5

J'ai passé un excellent moment de lecture avec Justine, cette héroïne un peu naïve et paumée, tellement gentille au milieu des petits vieux d'une maison de retraite. Elle en retire un lien particulier avec une vieille dame qui lui raconte une histoire, dans l'histoire. Troublante et belle. Et puis, il y a l'histoire de Justine, du moins de sa famille, qu'elle pense banale et rurale, sans intérêt jusqu'à ce qu'elle découvre le poteau rose. Un très bon roman. Bravo et merci à l'auteur pour cet excellent moment de lecture. C'est mon coup de coeur 2018 sans conteste. Je vais commander son prochain livre "changer l'eau des fleurs".

4
Blogueur

Avec « Les oubliés du dimanche », Valérie Perrin nous offre une très belle histoire, simple et touchante, qui est très bien construite et qui nous confère un beau sentiment de nostalgie à la lecture. L’histoire et les destins parallèles des deux personnages, Justine et Hélène, sont une belle ode aux personnes « âgés » dans différents sens du terme, une belle liaison entre générations. Une petite déception personnelle est tout de même présente par rapport au final dont j’étais persuadé qu’il serait plus époustouflant et surprenant.