Vous êtes ici

L'Unité
336
Date de parution: 
13/11/2013
EAN : 
9782253164500
Editeur d'origine: 
Télémaque (FG)

L'Unité

7,10€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  

Parce qu’elle vient d’avoir 50 ans et qu’elle est célibataire, Dorrit est devenue « superflue » et, à ce titre, doit rejoindre l’Unité. Un appartement lumineux et confortable, agrémenté de micros et de caméras de surveillance, lui a été réservé. Un écran de télévision, mais pas de téléphone ni Internet pour communiquer avec l’extérieur… En plus d’être logés, les résidents sont nourris, bénéficient de soins médicaux et peuvent consacrer leur temps au loisir de leur choix. Les nouveaux arrivants sont chaleureusement accueillis… avant d’être affectés à des groupes d’expérimentations médicales humaines. Le corps de Dorrit ne lui appartient plus : à chaque instant on peut lui prélever un organe au bénéfice de ceux qui vivent à l’extérieur et qui sont encore « utiles ». Tout est prévu dans le moindre détail. Sauf une rencontre qui va tout changer.

Les derniers avis

3
bizarrement ce livre m'a fait plus d'impressions que celui de Donald Ray Pollock qui parlait de meurtres et de trucs "bizarres". celui la m'a fait froid dans le dos parce que ça pourrait être vrai, ça pourrait arriver maintenant ou demain. entre être inutile (et finir en rat de laboratoire et donneur d'organes pour les utiles) ou être une "poule pondeuse" qui ne fait des bébés que pour être utile (des bébés qui vont en crèche a peine nés), que choisiriez vous?
3
Un roman très bien écrit, très agréable à lire. On s'attache vite au personnage de Dorrit. Livre fait d'une bonne touche d'humanité mais aussi de cruauté et qui permet de réfléchir sur la "place" de chacun dans la société, le thème de l'individualité et de l'utilité à la collectivité mais aussi sur une société de plus en plus tournée vers la productivité... Je n'aurai probablement pas choisi de lire ce livre s'il ne m'avait été proposé par le jury mais je l'ai vraiment apprécié. Bonne lecture