Vous êtes ici

Monsieur Mozart se réveille
432
Date de parution: 
01/06/2016
EAN : 
9782253098713
Editeur d'origine: 
Piranha

Monsieur Mozart se réveille

7,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Il se souvient de tout : il s'appelle Wolfgang Mozart et, hier encore, il était étendu sur son lit de mort. À son réveil, il ne trouve aucune explication à ce monde différent, étrange, où la lumière ne provient pas de bougies, où la musique n’émane pas d'un orchestre, où les carrosses se déplacent sans chevaux... Est-il aux portes de l'Enfer ou dans l'antichambre du Ciel ? Toute cette absurdité ne peut avoir qu'une seule raison : il a la mission divine de terminer l'œuvre de sa vie, son Requiem. Le voici donc, anachronisme vivant qui déambule dans la Vienne survoltée du début du XXIe siècle, avec la musique pour seule boussole. Tant de nouveaux compositeurs, tant de sonorités inédites ! Plus le temps passe, plus il se demande ce qu'il adviendra de lui une fois son chef-d’œuvre terminé...
Un roman drôle et inattendu qui catapulte Mozart dans la cacophonie moderne. 

Les derniers avis

3
Joli petit livre qui nous propose (sans prétention) une petite fable drôle jusqu'à l'absurde, une prise de recul intéressante sur notre temps et des moments de tendresse. Une écriture fluide très agréable. Ce livre est très distrayant et nous fait réfléchir.
3
Je commence cette lecture . Mozart ... Pfff... Encore lui ! Mais que sais-je réellement de lui ? Que sait-on réellement de lui ? Sans doute, des historiens et des biographes se demandent encore s'ils connaissent bien Mozart. Peu importe. La "situation initiale" est ubuesque. Je n'aurais pas du lire la quatrième de couverture ! Tant pis. Je me laisse porter par cette lecture d'une écriture simple et agréable. Les premières pages : Mozart , ici et maintenant ... Peu importe l'irréel de la situation. L'homme titube et se questionne. Un sens à ce réveil, à tout cela ? Il cherche et s'interroge quant à ce qu'il perçoit, qu'il voit, qu'il entend, qu'il sent, qu'il ressent. J'observe un homme qui titube dans notre monde, en y transposant son univers. Serait ce le paradis ? Une confrontation avec des anges ? Mozart cherche une direction, sa direction dans ce "nouveau monde"... L'être quant à lui, en a la connaissance dès les premières pages. Eva Baronsky m'invite à observer un être. Elle me fait être. Être tout contre ce Mozart, au plus près de lui, dans son intime. Un Homme tout simplement. Un être tout simplement. Que reste t il quand tous les êtres aimés et côtoyés ne sont plus ? Que reste t il quand ce que l'on a possédé n'est plus ? Que reste t il quand notre identité sociale n'est plus ? Que reste t il quand le temps n'est plus ? Que reste t il quand tout n'est que plus que .... folie ? L'homme est perdu. Il reste l'être et en son centre, l'orientation et la direction. Pour ce Mozart, que j'ai tant aimé au long de ces pages, il reste l’ AMOUR et la MUSIQUE. Tout n'est que "par Amour". Tout est "Musique" et l’œuvre à accomplir : "son Requiem". J'ai adoré. Aujourd'hui, j'écoute Mozart.