Vous êtes ici

Quand vient le temps d'aimer
504
Date de parution: 
15/11/2017
Langue: 
Français
EAN : 
9782253069928
Editeur d'origine: 
Editions de Fallois

Quand vient le temps d'aimer

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
En cette veille de Noël 2008, une étrange fièvre d'amour se répand à Edenfield, un village du sud de l'Angleterre.
Belinda, 50 ans, tourmentée par les années qui passent, envisage de tromper son mari, un chirurgien plastique reconnu. Jusqu'au moment où elle découvre qu'il a une liaison avec un de ses collègues.
Sa fille, Chloe, 19 ans, décide de mettre en couple ses amis Jack et Alice. Mais Jack rêve de Chloe, qui lui préfère un homme mûr.
Après L'Intensité secrète de la vie quotidienne, William Nicholson renoue avec la bourgeoisie du Sussex et, en sept jours encore, resserre l'intrigue autour d'une poignée de familles. On savoure à nouveau sa maîtrise des dialogues, son regard aiguisé, sans concession mais sans jugement sur ses personnages.
 
Ce brillant auteur britannique nous parle de nous-mêmes. Il le fait avec tant de justesse, tant d’authenticité,   que l’émotion nous submerge bien des fois.  Version Femina.

Une vraie comédie romantique à l’anglaise.  Sud-Ouest.

Les derniers avis

3
Blogueur

Le gros point fort pour moi c’est avant tout la psychologie des personnages que l’on découvre. Créer un lien aussi intime avec le lecteur en permettant de les découvrir un à un avec les divers points de vue. La plume de l’auteur est agréable à lire jusqu’au bout, cruelle parfois en faisant prendre aux personnages des chemins difficiles, mais aussi touchantes.

La période hivernale durant laquelle nous nous trouvons au moment où j’écris cet avis, ainsi qu’une tasse de thé seront le combo parfait pour déguster ce roman !

3
Blogueur

Cela fait bien longtemps qu’un livre ne m’avait procuré autant d’émotions. En ce qui concerne l’intrigue, ou devrais-je plutôt dire les intrigues, on est bien loin d’une romance stéréotypée au possible dont on connaît l’issue avant même d’ouvrir le bouquin. La plume est fluide, certes, mais ce sont surtout ces échanges entre les personnages qui apportent toute l’intensité au roman. Toutes les émotions passent par les dialoguesSi vous n’avez encore jamais eu l’occasion de découvrir William Nicholson, n’hésitez plus, foncez ! Je peux vous garantir que vous ne le regretterez pas.