Vous êtes ici

Mémé dans les orties
264
Date de parution: 
09/03/2016
EAN : 
9782253087304
Editeur d'origine: 
Michel Lafon

Mémé dans les orties

7,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur  !

Les derniers avis

3
Quand on commence Mémé dans les orties et qu’on y découvre un vieux monsieur bougon qui se terre chez lui on pense à un énième personnage âgé et acariâtre. C’est vrai que ce vieux monsieur adore préparer des coups pour agacer ses voisins. Sauf que ce Mr Brun (j’ai moi-même eu un vieux voisin du même nom) il est prêt à aimer et à s’ouvrir aux autres. Il accueille d’abord à contre cœur la petite Juliette, une gamine qui n’a pas froid aux yeux et qui sait ce qu’elle veut : éviter la cantine et manger des coquillettes jambon !!! Timidement donc comme s’il remettait en route la machine (heureusement Juliette lui apporte des pâtes de fruits ça aide…) ce vieux monsieur ouvre sa porte et découvre ses voisins. Et quand il est lancé plus rien ne l’arrête. Alors nous lecteur on est emporté par ce flot d’échanges humains simples et touchants. Et puis un livre avec une morale dans laquelle la méchante madame Suarez disparaît et le chien de monsieur Brun qu’on croyait mort réapparaît ça nous fait vraiment du bien ! Un super rafraichissement comme un grand verre d’orangeade bien frais à déguster à la paille pour faire durer le plaisir …. Un bon moment de détente qui annonce les beaux jours.
3
Une belle leçon de vie que ce livre. J'ai eu du mal à démarrer, à entrer dans l'histoire. Mais bien vite je me suis laissé embarquer par ce vieil homme acariâtre qui finira par de venir attachant. D'un style agréable, l'ouvrage nous apporte un brin de fraîcheur mais sombre parfois dans le cliché.