Vous êtes ici

Six mois, six jours
256
Date de parution: 
24/08/2011
EAN : 
9782253159728
Editeur d'origine: 
Grasset

Six mois, six jours

6,60€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  

Juliana Kant, une des femmes les plus riches d’Allemagne, a une brève aventure avec un homme dont elle ne sait rien. Mais, au bout de quelques mois, l'homme menace de révéler l’histoire à la presse : leurs ébats ont été filmés. Juliana la milliardaire dénonce le gigolo. On emprisonne celui-ci, la morale est presque sauve. Pourtant, tout n’est pas si simple qu’il y paraît… Dans ce roman troublant, Karine Tuil dévoile la toile de fond de cette aventure risquée : quelle est l'origine de la fortune familiale ? Pourquoi le grand-père de Juliana, premier mari de Magda Goebbels et militant nazi, n'a-t-il pas été arrêté à la fin de la guerre ? Sait-on que le père d'adoption de Magda était un juif qu'elle a renié puis laissé mourir ? Pourquoi les Kant ont-ils gardé le silence sur leurs activités industrielles sous le Reich ?

Un roman névrotique et ténébreux qui débute comme une confession sourde, se prolonge en thriller haletant, s’achève en symphonie funèbre, hagarde, hallucinée. Gillles Pudlowski, Le Point.

Un roman en forme de poupées russes de la manipulation. David Foenkinos, Siècle.

Les derniers avis

3
J'avais laissé ce petit roman prendre la poussière sur ma table de nuit. Et pourtant quel plaisir de se plonger dans un roman dont je n'avais jamais lu l'auteure et pour lequel je n'avais aucune idée de ce que j'allais y trouver ( pas de critiques fraiches radio/télé ). Une vraie plongée dans l'inconnu ! Lorsque le narrateur prend la parole pour une interview enregistrée par une journaliste, on est immédiatement plongé dans l'univers de la famille Kant. Même si le récit est d'un style assez simpliste, (inhérente à l'utilisation du système narratif du dialogue), l'histoire familiale est assez complexe. Ce narrateur est donc l'homme de confiance des Kant qui doit s'occuper de Juliana, une des femmes les plus riches de l'Allemagne d'aujourd'hui, et petite fille d'un homme au passé trouble lors de la seconde guerre mondiale. Mais le scandale qui éclabousse les Kant, ne provient apparemment pas de cet indicible passé, mais de Juliana qui se trouve confrontée à un gigolo maître chanteur ! Et le serviteur qui nous expose les faits, a été viré pour son incompétence à mettre Juliana à l'abri de ce genre de prédateur. Ce dernier a en effet en "six mois, six jours" anéanti la réputation de la femme la plus en vue de la famille Kant. La force de Karine Tuil est de promener le lecteur dans un imbroglio narratif digne d'un bon roman policier. D'une petite "histoire de fesses" découle une vraie intrigue historique, prenante. Un régal que je conseille et qui me donne encore plus envie de plonger prochainement dans "L'invention de nos vies", roman phare de la rentrée littéraire 2013.