Vous êtes ici

Poil de carotte
192
Date de parution: 
08/11/1984
EAN : 
9782253035602
Editeur d'origine: 
Le Livre de Poche

Poil de carotte

Robert Sabatier (Préfacier)

2,80€
2,49€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Poil de Carotte a beau se taillader les joues pour qu’elles rosissent, personne ne l’embrasse.
Mme Lepic n’aime pas son petit dernier aux cheveux roux. « Tout le monde ne peut pas être orphelin », se répète Poil de Carotte, et il nous livre ses idées personnelles, « ainsi nommées parce qu’il faut les garder pour soi ». Ni la générosité ni la sincérité ne paient dans le monde des adultes. Il faut ruser.
L’existence de Poil de Carotte est un enfer dont il ne s’échappe que par une cruelle lucidité.
Jules Renard a écrit là un chef-d’œuvre d’ironie, d’intelligence et de tendresse. « Qui a lu une telle œuvre ne peut l’oublier », affirme en regard Robert Sabatier.

Préface de Robert Sabatier.
Commentaires et notes de Michel Autrand.

 

Les derniers avis

3
Ce que j'en pense: Poil de Carotte est un enfant martyrisé par ses parents. Dernier d'une fratrie, c'est le bouc émissaire de la famille. Il fait toutes les tâches ménagères, il est moins intelligent, plus naïf bref, c'est le vilain petit canard. Ce roman très court est un recueil de plusieurs petites histoires, des anecdotes sur la vie de ce tout jeune homme. Les mésaventures qui arrivent à notre jeune héros, m'ont fait penser aux Malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur ou encore à Vipère au poing d'Hervé Bazin. En effet, notre jeune Poil de Carotte fait pleins de bêtises sans vraiment le vouloir mais il se fait rosser à tour de bras. Poil de Carotte est un jeune homme attachant. Un peu niais, il se montre espiègle. Chacune de ses bêtises n'est souvent qu'une succession de malchance. C'est un personnage d'enfant malheureux qui m'a parfois un peu serré le cœur. Mme Lepic est la mère du jeune homme. C'est une femme affreuse. Elle reproche tout et n'importe quoi à son fils et le bat dès qu'elle en a l'occasion. C'est un personnage peu attachant et qui m'a beaucoup énervée. Elle règne sur son petit monde et martyrise à tour de bras son entourage. Bien que parfois un peu décousu, j'ai trouvé le récit agréable. J'ai apprécié l'ambiance d'antan qui se dégage de ce livre. L'écriture est belle avec de jolies tournures de phrases. Bref: Un texte agréable à lire. Pour plus d'avis: http://aufildesplumesblog.wordpress.com

Liés